Les glaciers se raréfient, pourtant les roches continuent de signer les contours de l’eau jadis évaporée

PENSÉES DES ALPES > COURANT

COURANT

Les glaciers se raréfient, pourtant les roches continuent de signer les contours de l’eau jadis évaporée. Courants sous-glaciaires qui ont transformé les surfaces les plus dures et lisses en grappes d’ovales convexes, sculptées par l’érosion.

L’amour se volatilise, mais quelque part en demeure la trace et son expansion façonne à jamais ceux qu’il traverse.

Quelqu’un tirera un jour un moulage de mon cœur alors asséché. Il y trouvera les chemins que la joie et les larmes ont tracé. Des vagues en méandre que j’interprète aujourd’hui pour une existence chaotique et non-linéaire et qui figure la vie qui traverse et irrigue les organismes vivants.

Puis-je me désaltérer à sa source avant qu’elle ne disparaisse à jamais?

Laurence Piaget-Dubuis (2018)